Partagez | .
 

 Un certain voyage (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuulti : 1769

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Shinigami
Takō Mare
MessageSujet: Un certain voyage (pv)   Lun 13 Avr - 18:38

     Bercée par les flots pour une fois paisibles, Takō sirotait un sorbet prune-passion. De sa paille, elle fit des bulles dans la glace, envoyant valser quelques giclées de la chantilly qui la recouvrait.
Elle attendait Akira, son Akira, qu'elle avait invité à manger un brin après ce rendez-vous d'affaire épuisant qu'elle avait eu à subir. Ayant obtenue l'appui financier d'une partie des Berger, elle avait investi leurs fonds pour récupérer son héritage, chose qui semblait pour l'instant compromis car seulement la moitié du commerce familiale avait été débloqué en sa faveur. Le reste restait en possession de ses neveux, Lancelot et Hermia, les enfants de son frère.
Hermia ne s'était pourtant pas manifestée, et Lancelot était coincé en prison pour les années à venir, reconnu coupable d'être à la tête d'un colossale trafic de drogues dans l'Heart. Takō pestait de s'être retrouvée alors face à d'aussi farouches avocats, et une certaine Furu Requiem, qui semblait avoir assez d'influence pour faire trainer l'affaire.
Qu'avait-elle à voir dans tout cela, de toute manière ?

Takō était vexée au possible. Elle se retrouvait obligée de faire pression sur son frère, certaine que ce dernier l'aiderait à se débarrasser de l'obstacle qu'étaient ses enfants.
Au moins avait-elle assez d'argent pour penser racheter quelques propriétés sur cette archipel...

Bien entendu, elle avait d'abord essayé de récupérer l'Hôtel des Cités, bâti tout de même sur son ancienne maison d'enfance ! Mais elle s'était retrouvée, étonnamment, confronté à un refus catégorique de la part des personnes se présentant comme les propriétaires. Les prix démesurés offerts furent déniés et elle ne pouvait comprendre que l'hôtel était jalousement gardé pour l'avantage stratégique qu'il offrait et que tout l'argent qu'elle pouvait offrir était bien vite gagné en tuant et détroussant les voyageurs.
Elle n'était pourtant pas ignorante de ce qui s'y passait et tenta même de faire chanter les rebelles pour récupérer son bien. Mais là encore, ils se trouvèrent plus rusés et lui présentèrent une série de fausses preuves qui pouvaient ruiner à jamais tout espoir pour elle de récupérer sa fortune.
Un détail, cependant, lui échappait : Lancelot et Hermia étaient les marionnettes des rebelles. En tentant de récupérer l'héritage qui avait été consciencieusement voler à la famille Mare et à elle-même, elle devenait leur ennemie. C'était d'ailleurs pour ce même héritage qu'elle avait trouvée la mort, il y a déjà de longues années.
Mais Takō n'était pas du genre à se laisser faire.
Aussi avait-elle décidé de racheter petit à petit toutes les propriétés entourant l'hôtel, et d'ainsi ouvrir des maisons d'hôtes qui concurrenceraient l'hôtel de manière plus que déloyale. Meilleur prix, bien plus de confort, et un service impeccable. Elle n'hésitait pas à travailler à perte, aveuglée qu'elle était par son désir de vengeance.

Après tout, c'était sa maison !

Il y avait également autre chose.
De ses souvenirs de petite fille, elle ne se rappelait pas grand chose. Surement cet événement si terrible lui occultait-il un peu de son passé. Mais depuis ce court séjour dans l'autre monde, elle commençait à se rappeler de certains événements anodins.
Un jour, leur père les avait emmenés en Rosaire, un voyage d'affaire devenu voyage familiale... Car il les aimait à ce point. Une conversation entendue par mégarde là-bas, de celles que les enfants ne sont pas censés entendre...

"Maman"... avait eu un autre enfant.
Et certes, cela n'avait, à première vue, rien à voir avec l'héritage...
Sauf qu'en faussant quelques tests d'ADN, il y avait toujours moyen de trouver une jolie histoire racontant comment les parents -si parfaits !- s'étaient débarrassé sans le moindre scrupule de leur premier enfant car...
La honte de deux jeunes gens devenant parents avant le mariage ? Les anciennes gênes d'avoir enfanté d'un humain ? Oh il y avait beaucoup à saccager dans la mémoire de ces parents, tellement à imaginer durant cette période située avant qu'ils ne deviennent les êtres idéaux qu'ils semblaient alors.

Et si elle avait un autre frère... Beaucoup de choses changeraient.
L'héritage serait séparé entre eux trois -Indigo, elle et le troisième-, et donc les enfants d'Indigo ne pourraient prétendre à la moitié de l'héritage ! Cela serait toujours ça d'empocher et elle pourrait très bien manipuler le bâtard pour se saisir de la somme qu'officiellement, on lui offrira !

Ce n'est vraiment pas un intérêt subit pour l'argent, non... C'est plus une envie fraîche de vengeance. Depuis bien trop longtemps, elle a été reléguée comme l'ombre sur le tableau, l'enfant gênante dont on se débarrasse ! Il était grand temps de faire payer à sa famille le mal qu'elle lui a fait ! Grand temps de s'afficher comme vedette sur cette scène ! Elle était l'héritière et personne ne pouvait lui voler ce titre ! La fortune lui était prédestinée !

Akira finit par arriver et le cœur de la jolie Takō fit un bond dans sa poitrine. Elle se leva de sa chaise et courut le prendre dans les bras.. Avant de le tirer par ledit bras vers la table devant laquelle un serveur venait de se planter, attendant que le couple passe commande.