Partagez | .
 

 Au milieu des ruines (PV Beyond)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuulti : 873

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Élémentaire
Lola Delcruz
MessageSujet: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Dim 24 Mai - 17:49

     

AU MILIEU DES RUINES

Cela faisait peu de temps qu'elle était à présent au Village du vent. Elle s'était trouvé un tout petit appartement en ville pour pas grand chose mais il lui fallait trouver un boulot pour pouvoir payer le loyer qu'elle devait à présent. Elle ne savait pas vraiment quoi faire. Elle aurait voulu travailler avec les plantes mais sa nature de feu la rendait maladroite avec le sujet. Elle se retrouva, flânant dans la nature du pays, devant des ruines. Elle y pénétra et se senti alors plus que bien dans ce bâtiment, retrouvant alors sa passion pour les livre car le lieu ressemblait clairement à une bibliothèque abandonnée.

Les murs étaient encore debout mais il n'y avait plus de fenêtres et la brise passait sans aucun problème se balader entre les branches des arbres qui s'y étaient installé et l'herbe qui y avait poussé. C'est sans tarder qu'elle se rendit à la mairie pour y demander l'autorisation de remettre la bibliothèque sur pieds et de s'en occuper par la suite. Il y avait certes du boulot mais personne ne semblait s'être proposé pour se travail et cela rendit joyeux la personne qu'elle avait eu en face d'elle qui accepta très rapidement, lui donnant les clefs du lieu, même si actuellement, il n'y en avait pas vraiment besoin.

Retournant sur les ruines, elle regarda le bâtiment de l'extérieur. Il n'avait pas d'étage mais elle avait trouvé un passage vers un sous sol en cherchant précédemment. Elle n'y était pas encore allé et elle devrait sans doute commencer par là. Elle essayait de chercher par quel point commencer, il faut dire que entreprendre de rénover la bibliothèque alors qu'on est un petit bout de femme qui ne veut plus se servir des seuls pouvoirs qui la rendent forte, ça parait clairement dérisoire et impossible, mais elle y croit plus que tout, et y a arrivera, avec de l'aide, sans doute.

© p-colombine.forumactif.org


Dernière édition par Lola Delcruz le Lun 25 Mai - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1444
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Dim 24 Mai - 19:51

     Marchant d’un pas lent, presque traînant, Beyond venait de dépasser la frontière délimitant l’archipel du village du vent. Arrivé il y a moins de dix minutes de cela, dans un petit paquebot prévu à cet effet, il se demandait pour la millième fois depuis qu’il avait posé le pied dans l’aéroport d’Our-Land, qu’est ce qui avait bien pu lui prendre d’acheter un billet pour le continent de Fantastica…
Une envie soudaine, un coup de tête comme seul lui savait en avoir et, vu que ledit billet n’était pas remboursable, il avait été contraint et forcé par son propre manque de réflexion de faire ses bagages en laissait juste de quoi vivre quelques semaines à Aisha et Ruko puis, après avoir posé ses congés, avait pris sa fille chérie et était partie attraper son avion.
Le voilà donc arrivé dans ce lieu qui, quitté moins d’un an auparavant dans des circonstances plutôt macabre, l’avait vu naître… Il détestait ce lieu !
Son herbe haute, sa nature frissonnante sempiternellement caressé par la bise et cachant aux yeux des passant la triste réalité des lieux : Le laboratoire Cinq Flèches.
De cet institut il ne restait désormais que des ruines, vestige d’un temps pas si ancien que ça, sous lesquels, il le savait pour les avoir fouillés quelques mois plus tôt, pourrissait des dizaines voire des centaines de cadavres. Des expériences, comme lui, n’ayant pas eu la chance de pouvoir fuir lorsque les catastrophes leurs sont tombés dessus… Peut-être également que, parmi ces corps décomposés, se trouvaient l’un ou l’autre scientifiques, mais Beyond en doutait farouchement. Ces êtres là devaient avoir été les premier à fuir le continent, bien avant les autres « espèces maîtresses » d’ailleurs…
Pourquoi était-il venu, alors, si ces lieux détenant tous les souvenirs de son passé l’insupportait à ce point ? Comme dit précédemment, lui-même n’était pas bien sûr de le savoir. Un besoin de retourner aux sources, sans doute… Maintenant qu’il était père, qu’une vie comptait sur lui pour s’épanouir, il avait besoin de faire un trait sur tous ces moments passé. Il voulait pourvoir prendre sa vie en main, mais pour ça, chasser les démons qui l’habitaient encore en retournant à leurs origines était la meilleure idée qu’il avait trouvée. A tort ou à raison.
Approchant de la bibliothèque, ne ressemblant aujourd’hui plus qu’à une immense carcasse, éventrée, contenant des milliers d’ouvrages rongés par les eaux tapissant le sol autrefois agrémenté de riche tapis persans. Quel gâchis…
Passant à coté, pressé de rejoindre la colline sur laquelle, surplombant la vallée, se tenait autrefois le laboratoire qu’il était venu présenter à sa fille malgré la dangerosité des lieux, quelle ne fus pas sa surprise lorsque, non loin de l’entrée de celle-ci, il découvrit une jeune femme à la chevelure roux flamboyant immobile parmis les décombres.
Curieux, se demandant ce qu’une jeune femme pouvait bien faire seule dans un si triste lieu, il s’approche silencieusement et, Cassïopé toujours serré contre lui dans un porte-bébé accroché à son ventre, s’arrêta à moins d’un mètre d’elle et l’interpela.

- Ex… Excusez-moi ? Vous avez besoin d’aide ? Demanda-t-il, polie, alors que l’enfant dans ses bras regardait les alentour de son regard tinté d’innocence. La prunelle de ses yeux.


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 873

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Élémentaire
Lola Delcruz
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Lun 25 Mai - 12:14

     

AU MILIEU DES RUINES

Elle restait là, sans bouger, devant le bâtiment, se demandant comment elle allait pouvoir faire de cette bibliothèque un lieu convenable, et ce toute seule. Elle n'aura sans doute pas le choix d'utiliser ses pouvoirs pour le faire mais elle voulait continuer de réfléchir à une autre possibilité. Le feu qui l'habitait lui faisait peur, et surgissait encore de temps à autre lorsqu'elle ne s'y attendait pas. Il suffisait de la mettre en colère, ce qui n'était pas simple, ou de la surprendre, de lui faire peur.

Tant qu'on y est, c'est justement ce moment de calme et de réflexion que choisi le destin pour lui jouer un petit tour. Alors qu'elle se disait qu'il faudrait sans doute commencer par enlever la nature dévorante à l'intérieur du lieu, un homme vint lui parler. La brisure du silence et la proximité de la voix qui l'interpellait la fit sursauter, montant sa température de quelques degré. Tant qu'il ne la touchait pas, cela pouvait passer inaperçu, bien que la température l'environnant avait de ce fait légèrement augmenté, sans doute pas suffisamment pour que quelqu'un ne s'en rende compte.

Se reculant un peu au vu de la proximité et regardant l'homme un instant, méfiante, elle fut soulagée de se dire qu'il n'avait pas l'air bien méchant, du moins, c'est ce qu'elle en avait déduit en voyant l'enfant accroché à lui. Elle sourit alors, rassurée, et attendrie. Ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas vu telle image devant elle, une image d'amour. Elle secoua la tête pour répondre à la question qui lui avait été posée.

- Merci, je regardais simplement la bibliothèque...

Ça pouvait sans doute paraître étrange de regarder un bâtiment en ruine sans aucun but, il fallait qu'elle s'explique un minimum, et reprit alors rapidement la parole.

- Je.. Je suis responsable de la rénovation de la bibliothèque et... je réfléchissais par où commencer...

C'est vrai qu'à y regarder de plus près, la bibliothèque qui avait besoin d'un boulot monstre et la frêle jeune femme qui voulait la rénover, cela pouvait sembler assez dérisoire d'imaginer qu'elle disait la vérité mais elle n'avait aussi aucune raison de mentir.

Cependant, même si lui semblait surpris de la voir ici, seule devant un tel tableau, elle l'était également. Elle n'avait pas vu grand monde dans les parage, en fait, c'était bien la première personne qu'elle voyait. Certes elle ça n'était que la deuxième fois qu'elle venait ici mais elle pensait réellement que l'endroit était abandonné, ça n'était finalement peut-être pas le cas. Ce qui l'étonnait aussi, outre que sa présence, c'était le fait qu'il ne soit pas seul, enfin, qu'il ait un enfant aussi jeune. Après tout, rien n'empêchait les gens de devenir parents mais elle ne voyait pas l'utilité d'amener un si jeune enfant dans cet endroit. Timidement, elle demanda alors.

- Et vous ? Je ne m'attendais pas vraiment à croiser quelqu'un par ici...

Et encore moins quelqu'un avec un enfant, mais elle ne chercherait pas à en savoir plus sur quelqu'un qu'elle venait de croiser.

© p-colombine.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1444
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Mar 26 Mai - 16:19

     Ne quittant pas l’inconnue des yeux, sa fille toujours bien attachée à son siège, contre son cœur, Beyond ne manqua pas d'y lire de l’inquiétude, bientôt suivit par de la tendresse lorsque le regard de cette dernière se posa sur Cassï. Souriant en coin, heureux de voir que sa chair et son sang fasse cet effet là autour d'elle, que ce soit dû à ses pouvoirs d'empathie ou à son simple statut de bébé, il attendit patiemment les explication de la jeune femme.
Alors comme ça elle regardait la bibliothèque, inspectant ces lieux pittoresques dans l'espoir d'un jour pouvoir leurs rendre leurs splendeurs d'antan ? Intéressant...
Inspectant lui aussi la bâtisse, les murs fissurés et effondrés par endroit, l'absence de toit dont les tuiles recouvrait désormais le sol marécageux dans lequel croupissait des milliers d'ouvrages, il ne pu s'empêcher de grimacer face à la tonne de travail que cette femme aurait à faire pour parvenir à ses fins.
Il aurait limite était plus rapide d'en construire une nouvelle, mais bon... Beyond était bien placé pour savoir que, parfois, on aimait sauver ce qui avait existé tout en niant la possibilité que, désormais, les vestiges du passé n'étaient plus que ça : des vestiges. On ne pourrait jamais revenir en arrière. Après tout, si ce lieu était si important pour elle, qui était-il pour la démoraliser en lui rappelant une vérité que, de toute évidence, elle ne connaissait que trop bien ?

- Il vous faudrait de la main d'oeuvre, pour tout déblayer.

Nota t-il tout de même, malgré l'évidence de la chose. Dans un autre contexte, il se serait sans doute proposé, mais dans le cas actuel des choses, il n'avait pas le temps pour ça... il avait sa fille, dont il devait s'occuper, et deux autres femmes recherchées par les force de l'ordre qui se cachaient chez lui à Our Land, attendant son retour.
Non, décidemment, il avait assez à faire avec ses propres problèmes pour aider une nouvelle personne à faire face aux siens...
Il en était là dans ses pensées quand, enfin, il entendit la femme reprendre la parole et lui retourner sa précédente question, à savoir ce que lui même faisait en ces lieux.
Souriant, il haussa les épaules avant de jeter un regard alentour.

- J'en sais trop rien moi même, pour être tout à fait honnête, mais c'est en ces terres que je suis né, et c'est ici que j'accepte mon statut d'adulte.

Il souriait, conscient de la théâtralité de la chose, mais le regard plus sincère qu'aucun autre.
Il avait vu le jour ici, au laboratoire, et avait vécu la quasi totalité des dix années constituant sa vie dans la crainte et la haine, à accabler l'une ou l'autre personne de ses malheurs, afin de se désister de ses propres fautes, préférant de loin vivre pour tuer une chimère que de tenter de remettre en question et de trouver un moyen pour fuir ses assaillant et avancer. Il revendiquait son humanité, mais il rejetait celle de ceux l'ayant traiter comme un objet, un jouet, une expérience si remplaçable... Il avait été immature, malgré son insistance à prétendre le contraire, et même si son âge réel était celui d'un enfant encore exempt de poils, il était depuis nombre d'années déjà censé être un adulte.
Mais il n'y avait que lorsqu'il avait tenu sa fille dans ses bras que, pour la première fois, il avait réellement compris le sens de ce mot qu'il employait depuis toujours à mauvais escient : Adulte. Être capable de s'occuper de soit avant de pouvoir s'occuper d'un autre, prendre ses responsabilités et tout faire pour créer le moins de dégats possible... Lui qui savait à peine s'occuper de lui, avait faillit à sauver son frère, était désormais père d'un petit trésor et près à risquer sa vie un milliard de fois si cela permettait à sa vie de vivre heureuse dans ce monde de brute.
Il ne savait pas très bien pourquoi il venait de révéler ça à une parfaite i4nconnue, mais les risques que celle-ci fasse partie de ses ennemis publiques étaient quasiment inexistant, alors il n'avait rien à craindre d'elle. Au mieux, elle comprendrait, et au pire, elle s'en foutrait et passerait à autre chose, voilà tout.

- En gros, je voulais juste montrer à ma fille les lieux m'ayant vu grandir, aussi risible cela soit-il. Conclu t-il, souriant à la jeune femme, ses cheveux violets obstruant une partie de son visage fin et l'un de ses œils couleur améthyste.


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 873

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Élémentaire
Lola Delcruz
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Jeu 4 Juin - 17:39

     

AU MILIEU DES RUINES

D'abord un sourire, sans doute du au fait que la jeune femme soit attendrie par la présence du bébé. Sa température corporelle redescendit à ses 42 degrés habituels et elle suivi alors le regard du jeune homme qui se dirigea vers la bâtisse. Il allait qu'elle puise dans ses ressources pour arriver à ses fins...

- Il vous faudrait de la main d'oeuvre, pour tout déblayer

Lola soupira avant de se retourner une nouvelle fois vers lui. Elle le savait, qu'elle n'allait pas y arriver seule, avec ses petits bras tout frêles et sa fragilité. En plus du travail monstre à accomplir pour pouvoir voir une bibliothèque qui ressemble au nom qu'on lui donne, il lui faudrait faire attention car tout ne tenait pas vraiment bien. Quelques étagères tenaient en domino, les unes sur les autres, certaines étaient tombées et étaient réduites à quelques morceau de planches qui ne ressemblaient plus vraiment à grand chose. L'unes d'entre elles pourrait à tout moment tomber, tout comme certains morceau des murs qui devaient remercier la nature qui les faisaient encore tenir.

Elle lui retourna alors la question, histoire de se sortir un peu de ses pensées qui pourraient la décourager, ou la déprimer à tout moment, même si elle était motivée et n'abandonnerait clairement pas si facilement. Haussement d'épaules, regard autour d'eux, ce que la jeune femme fit aussi, un peu comme par réflexe, ou comme si quelqu'un pourrait alors venir.

- J'en sais trop rien moi même, pour être tout à fait honnête, mais c'est en ces terres que je suis né, et c'est ici que j'accepte mon statut d'adulte

Son statut d'adulte ? Lola ne comprenait pas vraiment et instinctivement, elle pencha un peu la tête, très légèrement, comme si ça pourrait l'aider à mieux comprendre la chose, sans grand succès, il faut le dire... Il voulait peut-être dire qu'il été né et avait aussi grandit ici ? Après tout, elle ne connaissait rien de cet homme, tout comme lui ne connaissait rien d'elle. Qui aurait pu croire qu'elle avait vécu bien plus que son âge physique pouvait montrer aux autres ? Si elle disait qu'elle avait vécu beaucoup de choses et beaucoup d'années, voir quelques dizaines d'années, alors qu'elle n'en faisait que entre vingt et vingt-cinq ans, comment les gens réagiraient ? Sans doute de la même façon que si elle apprenait que l'homme en face d'elle n'avait pas tant d'années de vie que ça alors qu'il avait déjà une famille et une petite fille.

- En gros, je voulais juste montrer à ma fille les lieux m'ayant vu grandir, aussi risible cela soit-il.

Ces paroles la sortir de sa réflexion intérieur et elle sourit. Elle avait finalement vu juste en se disant qu'il avait aussi grandit ici et que c'est ce qu'il voulait dire. Elle comprenait bien ce sentiment et, si un jour il lui arriverait d'avoir un enfant, elle voudrait aussi l'amener sur ses terres natales, bien qu'il n'y ait plus qu'une étendue d'obsidienne à regarder... Lola fini tout de même par répondre en souriant à la phrase qu'il venait de dire.

- Je comprends, je pense que je serais pareil le jour où j'aurais un enfant... Voir la terre de ses origines est important pour quiconque.

Terminant sa phrase simplement, elle se demanda alors de quelle origine il pouvait être. Pas l'origine de la terre, il venait de lui dire qu'il était né et avait grandit au Village du vent, elle voulait connaitre d'où lui venait cette couleur violettes de ses yeux et de ses cheveux mais elle ne savait pas vraiment par quel bout commencer ni comment tourner sa question. Elle finit par parler d'elle, elle pourrait peut-être finir par parler de ça par la suite logique des choses.

- Avec les changements qu'il y a eu sur ces terres, c'est important d'expliquez aux enfant comment c'était avant. Personnellement, il n'y a plus qu'un lac de pierre à voir mais ça reste tout de même une chose importante.

Léger monologue, elle se senti même un peut trop imposante vis à vis de son interlocuteur et fini par baisser un peu la tête.

- Excusez moi, je parle sans doute un peu trop...

©p-colombine.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1444
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Sam 20 Juin - 16:26

     Ne quittant pas la jeune femme des yeux, Beyond ne pu empêcher un léger sourire d'étirer ses lèvres alors qu'il imaginait la tonne de travail l’arasant. C'était plutôt encourageant de voir que, malgré tout, des personnes suait sang et eau afin de remettre en l'état des vestiges du passé.
Après tout, le clone avait beau ne jamais avoir frôler le sol de cette bibliothèque, occupé qu'il était à fuir tout lieu commun à l'époque de sa présence ici, il n'était pas sans savoir que, au travers de ces murs, se cachait tout un pan de l'histoire passé, de la culture populaire.
Même s'il n'avait décidément pas le temps de rester aidé Lola, il pouvait au moins la soutenir mentalement dans sa tâche des plus respectable.

- Je comprends, je pense que je serais pareil le jour où j'aurais un enfant... Voir la terre de ses origines est important pour quiconque.

Pour toute réponse, le violet hocha la tête, ne pouvant qu'apprécier être ainsi entendu par quelqu'un, puisse cette personne lui être pour l'instant inconnue. Cette nostalgie qui l'animait, même si certains l'ignorait, était propre à chaque être vivant sur cette tête. Observant toujours son vis à vis, sa fille bien calfeutrée contre lui, il remarqua non sans peine qu'elle se retenait de lui poser une question. Question qui, une fois rentrée dans sa tête, le fit sourire.
Alors comme ça elle était curieuse de savoir d'où il venait et qui il était ? Pourquoi ses cheveux et ses yeux avaient cette teinte étrange ? C'était plutôt mignon, en faite, qu'elle se pose se genre de question sans pour oser les prononcer à haute voix.

- Avec les changements qu'il y a eu sur ces terres, c'est important d'expliquez aux enfant comment c'était avant. Personnellement, il n'y a plus qu'un lac de pierre à voir mais ça reste tout de même une chose importante.

Acceptant cette substitution, il hocha une fois de plus la tête, comme pour lui confirmer qu'il était d'accord avec ses dires.

- L'importance n'est pas tant ce qu'on voie que ce que l'on ressent, je pense... J'ai connu ce lieux en pleine effervescence et pourtant, j’apprécie mieux le calme et la sérénité des lieux maintenant que le laboratoire est détruit... Était-ce une bonne idée de parler ainsi du laboratoire sans éveiller les soupçons ? Beyond pensait que oui. Après tout, nombreuses étaient les personnes s'opposant à ses pratiques, sans pour autant en avoir fait les frais. Avec ce genre de parole, il passerait au pire pour l'un de ses extrémiste anti-expérience sur les être humain et, au mieux, pour un râleur compulsif. La culture est importante, tout comme cette bibliothèque servant à la desservir à chacun, mais ça... ces hommes en blouses blanche faisant joujou avec la vie d'un tiers... je trouve ça inhumain !

Voilà, comme ça, quand bien même la jeune femme était-elle une fervente supportrice de ces pseudo avancés technologique, il avait été clair avec elle, quitte à passé pour un idéologiste.
Son avis était certes en partie biaisé par son vécu au cœur même de cet endroit, mais il pensait être assez impartial pour réfléchir par lui même aux conditions de vie de tout ces êtres qui, semblable à lui, n'avaient pas eut la chance d'en réchappé entier.
Parfois, il regrettait même d'être venu au monde, mais ces fois là, il lui suffisait de baisser ses yeux sur sa fille pour se rendre compte que non, tout ici bas n'était pas bon à jeter.


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 873

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Élémentaire
Lola Delcruz
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Sam 18 Juil - 11:27

     

AU MILIEU DES RUINES

Lola écoutait la réponse de l'homme qu'elle avait en face d'elle. Ce que l'on ressent est plus important que ce que l'on voit. Il n'a pas tord dans ce qu'il dit, mais si elle pouvait encore voir son village animé, certes elle n'aurait peut-être, et même surement pas eu la même vie qu'actuellement, mais elle ne ressentirait pas cette tristesse et ce remord de ne pas avoir pu changer quelque chose au destin tragique de tout le pays, même si elle n'y pouvait pas grand chose. En revanche, quand elle était devant cette bibliothèque qu'elle n'avait jamais visité avant, elle était en pleine soif de savoir, la curiosité et l'envie de faire quelque chose de bien avec un lieux merveilleux la gagnait.

Il parla du laboratoire et la jeune femme se trouva d'un seule coup curieuse de savoir pourquoi le laboratoire. Elle n'y était jamais allée mais elle avait entendu des choses pas très très jolies sur les pratiques qui y étaient entreprises. Est-ce qu'il faisait partie de ces personnes qui faisaient des choses à des cobayes ? Ou est-ce qu'il faisait partie de ces cobayes justement ? Un frisson la parcourra tandis qu'elle se posait la question car dans le premier cas, elle ne se sentirait clairement pas en sécurité, malgré le fait qu'il ait un bébé avec lui, ça pourrait aussi être l'oeuvre d'une de ses expériences... Dans le deuxième cas, elle ne saurait pas quoi ressentir... De la tristesse, de la compassion, elle ne savait pas.

Il finit enfin sa phrase, non pas qu'il ait attendu longtemps avant de le faire, mais simplement que Lola réfléchit trop vite et se fait rapidement des films. La pensée va toujours plus vite que la parole. Ainsi il ne faisait pas partie de ces hommes en blouse blanche, et la jeune femme s'en vit soulagée, sans vraiment le montrer. Elle comprenait son point de vue, elle aussi ne comprenait pas le fait de pouvoir faire de telles choses à des être vivants. Soudain, une question lui brûla les lèvres sans qu'elle n'ai vraiment eu le temps de la retenir.

- Du coup, vous êtes passé entre leur mains ?[i] Un moment de silence se fit entendre, avant qu'elle ne reprenne rapidement, [i]Enfin... pardon... je ne voulais pas être indiscrète... mes paroles sont allées plus vites que ma pensée

Pour une fois, elle avait réagit trop vite et se retrouvait à présent dans une situation délicate et elle voulait maintenant devenir une petite souris, ou alors invisible...

© p-colombine.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1444
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Ven 24 Juil - 21:18

     Parfois, il arrivait que Beyond ferme les yeux et fasse le point sur sa vie. Et ces fois là, il arrivait qu'il pense que tous ce qui lui était arrivé, de sa création jusqu'au jour actuel, avait été écrit. Pour lui, ayant réfuté l'existence d'un quelconque Dieu, c'était d'ailleurs assez ironique, mais bon... Certains événements de son passé lui semblaient étrangement liés, s'enchaînant d'une telle manière que, d'une façon ou d'une autre, ça sonnait faux.
Ses fuites du labo, à chaque fois l’œuvre d'une chance incroyable, sa rencontre avec Neron puis, plus tard, sa fuite loin des traqueurs, ces éléments comblés à de nombreux autres faisait que, quelque part, une mains semblait orchestrer tous ça...
Et cette idée le révulsait au plus haut point !
Lui qui, sa vie durant, avait toujours tout fait pour tenter de prouver sa valeur, son droit à la vie en tant qu'être pourvu de conscience et non pas simple objet entre les mains des scientifiques et des traqueurs -ou encore de la milice- se refusait à croire que tout ce qu'il avait bien pu vivre, que tous les choix qu'il avait pu faire, bons comme mauvais, n'étaient pas de son fait.
Parfois, il lui semblait qu'on le testait, le mettant tour à tour face à un bonheur immense puis, dès qu'il se croyait hors de danger, à une perte plus douloureuse encore. Misty, son petit frère chéri, ayant été la plus difficile...
Au fond de lui, et ce malgré qu'il tentait de la faire taire par tous les moyens à sa disposition, une voix lui grondait que, un jour prochain, soit Ruko soit Aisha serait arraché à lui...
Pour l'instant, elles étaient en sécurité chez lui, mais après... Il ne savait pas ce qu'elles pouvaient bien faire du temps de son absence, mais, au fond de lui, il était inquiet.
Mais elles étaient grandes, adultes, elles devaient pouvoir se débrouiller par elles même !

- Du coup, vous êtes passé entre leur mains ? Tirer brutalement de ses pensées les plus morbides, le clone mis un certain temps à se souvenir de ses dernières paroles et ainsi comprendre de quoi Lola pouvait bien parler. Quand il comprit, ses yeux s'écarquillèrent et son regard se fixa dans celui de la jeune femme, incrédule. Comment avait-elle pu déduire ceci de ses quelques dires ? … Enfin... pardon... je ne voulais pas être indiscrète... mes paroles sont allées plus vites que ma pensée. La fixant un instant, il haussa les épaules d'un air nonchalant, décidant de ne pas partir pessimiste. Après tout, sa voix ne semblait nullement lui indiquer une quelconque haine à l'égard de ces personnes passées entre les mains de ces scientifiques peu scrupuleux, mais simplement une curiosité tinté d'incompréhension.
- On peut dire ça comme ça, ouais. Consenti t-il finalement à répondre, souriant face à l'euphémisme qu'étaient ces paroles. Passé entre leurs mains ? pour sûr qu'il y était passé, il était même né entre elles ! Mais bon... C'était plus les aiguilles et les tubes transperçant son corps qui avaient été là pour lui, plus que leur paluches emmitouflées de silicone. Même si je ne comprends pas comment vous avez pu déduire ça de mes paroles... m'enfin bon... J'ai observer leurs système de l'intérieur, oui, et pas dans un des rôles les plus enviable... A ces mots, il frémit imperceptiblement, serrant inconsciemment sa fille contre lui. Je ne donnerais pas de détails, mais vous pouvez me croire, la mort est un sort plus enviable qu'une vie entière entre leurs mains, comme vous dites...


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 873

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Élémentaire
Lola Delcruz
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   Ven 14 Aoû - 23:11

     

AU MILIEU DES RUINES

Elle ne savait plus vraiment où se mettre après avoir posé une telle question et se trouvait alors là bien indiscrète à son goût. Si les rôles avaient été inversés, elle aurait sans doute tenté de dériver la conversation sans répondre à la question et en en posant une autre qui n'aurait rien eu à voir. Mais l'homme la regarda et lui avoua plus ou moins que c'était le cas. Elle se retrouvait là bien bête surtout qu'il aurait simplement pu être un militant de la cause, mais non, l'esprit de la jeune femme avait été plus rapide et les questions qu'elle aurait du se poser seule, à elle même, dans sa tête, dépassaient ses lèvres.

Elle se pinça la lèvre se disant qu'il ne voulait sans doute pas en parler et les paroles qui suivirent, ainsi que son regard perdu et la pression de son enfant contre lui, confirmait ces dires. Il termina sa réponse en expliquant que la mort était alors généralement plus enviable que de vivre ça. Lola ne put retenir un frisson, elle ne savait pas ce qui avait bien pu se passer dans ce laboratoire, et elle ne voulait pas le savoir. Elle ne poserait alors plus aucune question ayant un quelconque rapport avec ce lieux sordide qu'elle ne connaissait pas.

Quoi de mieux, dans ces cas là, de parler de la tierce personne présente, qui ne pouvait alors ni parler, ni comprendre la discussion et la situation. Baissant simplement la tête, elle s'excusa, un seul mot suffisait, pas la peine de s'étendre sur ce sujet. Le regard de l'élémentaire se dirigea donc vers l'enfant et dans un sourire elle fini par briser le silence qui commençait à s'installer.

- Elle est vraiment adorable, elle vous ressemble beaucoup je trouve.

Evidemment, qu'elle lui ressemblait, c'était sans doute sa fille, et elle ne savait pas à quoi ressemblait la maman. Elle s'approcha un peu, mettant son visage à bonne distance et à hauteur du bébé et lui accorda un sourire radieux. Elle aimait bien les bébé mais ceux qu'elle avait connu dans son village d'antan étaient de vraies boules d'énergie et criaient ou pleuraient sans arrêt, quand il n'étaient pas hyper-actifs.

Elle n'osa pas s'approcher plus ou tenter un contact avec le nourrisson, elle ne savait alors pas comment réagirait ce petit bout à sa température de corps élevée et elle ne préférait pas prendre de risque.

- Elle s'appelle comment ? ... enfin ... si ce n'est pas indiscret...

Elle avait tellement tendance à faire des gaffes qu'elle préférait maintenant rester sur ses gardes et ne pas le vexer ni le provoquer. Elle voulait simplement parler, connaitre un peu plus les personnes des alentours, elle espérait juste ne pas se faire ignorer ou autre.

© p-colombine.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Au milieu des ruines (PV Beyond)   

     
Revenir en haut Aller en bas
 

Au milieu des ruines (PV Beyond)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Cartons plumes et ruines
» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu
» gauche, droite, milieu.......
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ajasuu :: Village du Vent :: Ancienne bibliothèque-