Partagez | .
 

 Ethan ! Salut, j'ai à te parler ! (add-on) /OS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuulti : 1706

Feuille de personnage
Puissance:
5/5  (5/5)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Robba
Automn Lane
MessageSujet: Ethan ! Salut, j'ai à te parler ! (add-on) /OS   Dim 1 Juin - 14:08

     " Tu savais où mènerait le fait de me ramener chez Trixie, n'est-ce pas ? "

Son regard était accusateur. Peut-être l'hybride aurait-il espéré un semblant de négation, un instant d'hésitation. Il n'avait jamais imaginé la vampire comme étant cruelle. Les signes, les évidences de ces derniers mois ne devaient être que des coïncidences... Non ?

Les jours et les nuits avaient passées sans demander leur reste. Chaque heure avait laissé gravé dans la peau de l'hybride sa propre marque. Il n'arrivait pas à penser à quoi que ce soit car dès qu'il se retrouvait livré à lui-même, il devait affronter ses souvenirs. Le visage déformé de haine de Trixie revenait alors le hanter et il percevait, noyés dans l'odeur de cuir sale, les sévices qu'il avait subit. A côté de cela, c'était toujours un soulagement lorsque les clients le choisissaient, s'ils le choisissaient. Il était prêt à faire n'importe quoi pour éviter de se retrouver à nouveau plongé dans le noir. Il en éprouvait une peur panique.
Parfois, il se retrouvait tant plongé dans ces événements de son histoire qu'il n'en faisait plus la différence avec la réalité. Il craignait alors de perdre la raison et récitait en boucle ce qui lui venait en tête pour garder un pied ancré dans la réalité. Le son de sa propre voix arrivait parfois à le rassurer alors qu'il effrayait le reste de ses collègues de galère à psalmodier comptines, chansons voir même tables de multiplication.

Que Zune vienne n'avait pas été une surprise. Elle finissait toujours par revenir, lançant un regard qui ne laissait à comprendre que de fausses idées, inactive et pourtant présente. Elle ne faisait jamais rien, ne tentait jamais rien. Lorsqu'elle faisait un pas en avant, elle reculait immédiatement, se demandant certainement ce qui lui était passé par la tête pour avoir fait une telle idiotie.
Elle le déplaçait d'un calvaire pour l'ancrer dans un enfer. Mais là où Automn était, il avait envie de le rester. Il regrettait le temps passé, insouciant, où il n'avait pas un fossé de haine le séparant de sa première maîtresse et il n'hésitait pas à blâmer la seconde de ce changement. Si Zune n'avait pas été là, il n'aurait certainement jamais pensé à trahir Trixie. Du moins le croyait-il.

C'était la Reine des Mensonges. Celle qu'il arrivait à pas feutrés et s'incrustait dans la vie des autres avec un sourire aussi dangereux qu'une lame de rasoir. Elle y mettait le désordre, y détruisait chaque certitude jusqu'à ce qu'il n'en reste rien. Elle promettait un château d'argent alors que, plongée dans la pénombre, elle savait que personne d'autre ne l'entendrait. Puis lorsqu'il s'agissait de tenir ses promesses, elle faisait une gracieuse et dégoutante volte-face, disant en riant qu'autrement serait meilleur. Si elle venait, clamant vouloir le 'ramener à la maison', qui sait dans quel bourbier se retrouverait-il alors ? Allait-elle réellement le ramener chez Trixie -encore une fois- ? Cela ne sautait pas aux yeux qu'il était passé à ça de la mort chez sa première maîtresse ?

Aussi puissante était l'amertume de l'hybride, il n'en souhaitait pas moins des paroles réconfortantes dans la bouche de celle qui l'avait ainsi malmené. N'avait-il pas passé des années à clamer un peu d'attention ? Le moins qu'elle aurait pu faire aurait été de tenter un peu de sincérité !
Mais chaque parole le confortait dans ses craintes.

" J'chuis désolée " Lâcha la Vampire et Automn eut un haut-le-cœur. Il crut un instant qu'il allait vomir son estomac même tant celui-ci lui fit mal. S'il y avait eu un moyen sournois d'enfoncer dans une plaie déjà ruisselante un couteau sale, c'était bien celui-là. Il lui lança un regard haineux, continuant à dévoiler petit à petit tout le mal dont il avait douté qu'elle était capable.

" Je n'en crois pas un mot. "
Il ne se rendit pas bien compte de ce qui avait suivi. La Vampire avait certainement voulu le faire taire. Sa tête s'était violemment cognée contre le mur. Il avait reculé de quelques pas avant de percuter ce dernier de plein fouet. L'hybride lutta contre ses sens qui faiblissaient. Le choc avait été bien trop violent pour lui permettre de rester conscient facilement.

" Enfin... Maintenant j'le suis."
L'esclave parti dans un long rire. Nerveux, sec, il n'avait rien de franc. Son corps s'était mit à trembler et l'envie d'écharper celle qui se trouvait en face de lui l'aurait certainement contrôlé s'il n'y avait pas eu ces chaînes qui le gênaient. Il fit un geste en sa direction, à la fois pour l'effrayer et pour tester la solidité des ces chaînes. Il se moqua du réflexe de la vampire, qui la fit reculer de deux pas.
Il avait espéré qu'elle le contredise. Qu'elle lui prouve qu'il avait tord de penser ainsi. Mais elle ne faisait que le conforter dans ses réflexions. Petit à petit, il se rendait compte d'à quel point il était seul. Il haïssait doucement le monde entier.

" Dégage. " Siffla-t-il, surpris d'entendre un tel langage dans sa bouche, lui qui avait eu une si bonne éducation.
C'était surement la vampire qui déteignait sur lui.

" J'ai une dette, t'as déjà oublié ? " Elle avait un ton calme. Triste et presque fragile, c'était cette voix qui l'avait autrefois embobiné. Il se jura de ne plus retomber dans le piège.
" Une dette ? T'es ici pour m'envoyer à la mort ! "

Elle ne répondit pas. Le silence devint pesant. Excédé qu'elle ne réponde pas, qu'elle le laisse ainsi à nouveau seul face à ses démons, il se mit à hurler...

" Tu crois que j'ai pas compris ton manège ?! Dégage ! Ça te servira à rien de faire le moindre effort si c'est pour te débarrasser de moi par la suite ! "
Ce n'était pas le bon langage. Les oreilles indiscrètes, les esclaves emplissant cette cave, ne comprenaient rien à ce qu'ils se disaient. Du moins pour la plupart. Mais la dernière phrase résonna si fort que tous comprirent de quoi il était question. L'un d'eux s'adressa même à la vampire, balbutiant ce qui semblait être des excuses concernant le comportement de l'hybride. Automn n'était pas bête, mais cette langue lui échappait totalement. La seule langue, en dehors de sa langue natale, qu'il savait parler, c'était le français mais il la parlait d'une manière maladroite et impropre. Zune en laissait échapper quelques mots parfois et il les avait tous retenus. ...Mais à quoi cela pouvait bien servir ?
Maintenant, à rien.
Peut-être aura-t-il dû hurler en français. Alors Master Ethan, qui écoutait certainement d'en haut, n'aurait rien compris. Mais il s'en fichait. A vrai dire, un instinct d’auto-destruction, décidément bien caché mais présent, lui murmurait que c'était amusant d'envoyer bouler un vampire. Il se demanda ce que son nouveau maître pensait de lui à cet instant...



I don't need a miracle, I'm much more predictable
I just need you to show me this life
Take me home tonight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ethan ! Salut, j'ai à te parler ! (add-on) /OS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des radios communautaires pour parler d’environnement
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Orthographe et parler jeun's
» Se parler à soi-même...?
» salut aux vrais chevaliers !!!!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ajasuu :: Jungle de la Terre :: Clairière :: Manoir McGregor :: Cave-