Partagez | .
 

 Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuulti : 1350

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Manticore
Hui Ying
MessageSujet: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Lun 14 Juil - 17:24

     Il était revenu.
Ce jour-là et le jour d'après, et le jour d'après encore.
Le pervers qui l'avait agressé dans sa chambre d'hôtel n'avait de cesse de la harceler, sans jamais l'approcher d'assez prêt pour que la jeune Manticore ait le temps de lui étaler un pain ! Il s'enfuyait, quelques secondes après qu'elle l'ait remarqué, et elle le retrouvait le lendemain même heure à l'espionner.

Elle l'aurait bien asséné de quelques flopées d'insultes, mais les Manticores sont une espèce muette. A défaut d'insultes elle se trouvait agacée, frustrée au possible d'être la victime, elle qui avait pourtant un don de manipulation si bien développé. Qu'aurait dû-t-elle faire ? Lui tendre un piège ! C'est bien évident !
Elle avait donc délaissée sa bande de renégats pour se concentrer sur son problème, craignant seulement l'idée que le harcèlement dont elle était victime ne soit nuisible à plus forte échelle pour ses amis. Se retrouvant donc seule, elle avait prise l'habitude de se retrouver au même endroit à l'heure fatidique pour que l'ennemi même prenne cette habitude également.
Cela faisait plusieurs jours que le manège durait et elle le savait désormais entièrement rôdé à aller l'espionner à la même place. Il était bête, elle s'en moqua. Aujourd'hui, elle n'aura qu'à se cacher en un lieu stratégique. Lui, déconcerté, la cherchera en guise de premier réflexe. Elle en profitera pour lui tomber dessus et, d'une manière ou d'une autre, lui faire révéler pour qui ce dernier travaillait. S'il n'était qu'un cinglé dérangé et sans but précis, elle n'aura qu'à l'achever bien rapidement !

Et puis les coups sont une bonne alternatives à des questions savamment posées. Sans ouvrir un seul instant la bouche, elle ne doutait pas pouvoir se faire comprendre.

Hui était alors à l'heure prévue, au moment prévu, à la seconde prévue, dissimulée derrière un rocher plus important qu'un autre. Bien que le soleil ne se fut pas couché, la météo était à l'orage et rendait donc l’atmosphère si sombre qu'on n'y voyait pas bien loin. Elle, elle pensait s'en tirer sans problème, avec sa sublime vue animale. Elle chercha à repérer son agresseur par l'odeur, dressant au même instant les oreilles, dans l'idée d'entendre son souffle.

Elle entendit un souffle et, sans réfléchir, fonça sur l'individu lui tournant le dos. Elle avait son arme, un grand couteau de cuisine qui devait bien mesurer trente-cinq centimètres, pointé vers lui, tenu fermement par ses deux mains s'y agrippant.
Mais elle réalisa vite son erreur : L'homme à qui elle venait de déclarer la guerre n'était pas le bon. Elle avait foncée bien trop vite !
Que devait-elle faire ? Ça n'était, finalement, pas bien grave. Elle n'aura qu'à dépouiller celui-là et lui piquer son portefeuille ! L'important était d'expédier vite fait la tâche pour pouvoir dans la même soirée coincer son harceleur.
La Manticore engagea le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1394

Feuille de personnage
Puissance:
40/100  (40/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Chikara Seichō
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Mer 16 Juil - 22:41

     Cela faisait si longtemps que tout était terminé. Et pourtant, je me souviens encore de la totalité des catastrophes, comme si j'y étais encore. J'ai perdu mes amis, mes proches et tout ce que je connaissais. Même le pays, je ne le reconnais plus, les habitants ont tellement changés, c'est déroutant. Je suis vraiment triste que tout cela soit arrivé et ai perturbé autant la vie quotidienne, je n'ai plus de repères et je ne sais plus dans quelle direction aller. Je vis au jour le jour sans savoir qu'est ce que je vais faire de mon lendemain. Si seulement je retrouvais seulement une personne pour établir de nouveau un semblant de relation et me combler socialement. Mais j'en ai vu beaucoup mourir, les autres ont disparus et je n'ai plus de nouvelles de mon fils depuis des années...
Je me retrouvais une fois de plus ici, au lac d'obsidienne. Je ne sais pas ce qu'avait cette endroit de particulier, mais je le trouvais spirituellement attirant, il me permet de relâcher un peu la pression et de m'évader un peu dans le calme de la nuit sur les cristaux reflétant la lumière lunaire, c'est un endroit magnifique. Seulement je n'oublis pas qu'il est aussi empreint par la mort, ce sont les toits des quelques bâtiments de la ville qui se trouve figée sous mes pieds qui me le rappelle. Finalement, j'arrive à me ressourcer un peu sur un cimetière géant. C'est profondément glauque et pas très logique, mais bon, ça marche c'est le principal.
Cela faisait peut-être déjà deux heures que j'étais la. Je m'allumais une cigarette pour faire travailler ma respiration. A chaque fois que j'expirais la fumée de mes poumons, j'avais comme l'impression que tout le stress qui s'accumulait sur mes épaules s'envolait par morceaux, m'allégeant au passage. Je fermais les yeux, il n'y avait rien ni personne autour de moi, le silence était reposant, à tel point que je commençais à me sentir m'endormir légèrement, surement un état de transe en quelque sorte. Mais un bruit derrière moi commença à me perturber, un sifflement. Pas comme quelqu'un qui siffle pour exprimer sa joie, mais plutôt comme le vent qui passe dans une fenêtre ouverte, en beaucoup moins fort. Mon esprit connaissais parfaitement ce son, je l'entend souvent, mais je n'arrive pas à mettre de représentation dessus... Ça se rapprochait encore et très rapidement, puis tout d'un coup je me voyais maniant mon épée, le même bruit s'entendait quand je le faisais, c'est une lame qui fend l'air, et si elle fend l'air en se rapprochant, ça veut dire que c'est pour moi ! C'était donc pour cette fin que les journées tristes et sans lendemain étaient faites ? Nan, c'est une coïncidence. Et puis, c'est tellement simple de parer un coup aussi direct... Il suffit que je me retourne vers la droite, que je lève très légèrement mon bras droit au dessus de ma ceinture à peu près, que je retourne ma main grande ouverte et une fois tourné à environ 70° je referme ma main. C'est ce que j'apprenais aux petits qui venaient à mon cours avant les catastrophes, tellement simple pour moi. Tout en y pensant je m'exécutais, et ce fut une réussite. Je tenais le poignée de quelqu'un qui tenait lui même un grand couteau. L'arme, c'est la première chose que je regarda, un pauvre couteau de cuisine, je ne risquai pas grand chose avec ça, et si j'avais eu un peu de chance dans le cas où je me prenais le coup, la lame aurait peut-être pliée en touchant mon corps. Des assassins existaient-ils encore maintenant pour me traquer et me tuer ? Difficile à croire... Je remontais du regard le bras de mon agresseur avant de le plonger dans le sien. Une fourrure, une poitrine, un museau, des beaux yeux rouges. Je restais moi-même muet durant un petit instant en tenant fermement la main de l'agresseur avant de lui adresser la parole.

A qui ai-je l'honneur belle assassin ? Mon heure est-elle venue ?

Puis je la regardais un peu mieux en fronçant les sourcils, pas mal du tout... Je contemplais ce que je pouvais avant que ce ne soit peut-être la fin pour moi. Un instant...

Toutes mes excuses, tu as l'air d'être une manticore. Une Fenrir ne se tiendrait pas comme ça. Tu n'as donc pas le don de parole je présume... Si c'est un combat que tu souhaites alors, je peux bien me défendre, mais ne me déçoit pas avec ta prochaine attaque.

Je ne voulais absolument pas me battre, je n'avais pas le moral à ça, mais alors pas du tout... Et puis je n'avais pas mon sabre, et en plus, je m'en voudrais d’abîmer un si joli corps... Je lâchais son poignet, reculais de quelques pas, et me mettais en position de défense, essayant de m'attendre à n'importe quelle attaque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1350

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Manticore
Hui Ying
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Ven 18 Juil - 15:41

     Des injures, une flopée de jurons soufflés entre les dents. Parfois, un cri de surprise voir même de haine. C'est en général ce qu'émettaient ceux qu'elle attaquait. Elle devait bien avouer que c'était la première fois que quelqu'un accueillait son assaut avec des compliments ! Un instant, elle douta fermement, aussi surprise qu'amusée, de la sanité de cette personne. Mais le combat ne lui laissa pas une seconde pour réfléchir.
Hui avait toujours été ce genre de guerrière qui savent qu'un échec équivaut à la mort. D'une race esclave, elle se doutait bien que si elle se faisait capturer par un assaillit, elle n'avait pas beaucoup de chances de s'en tirer en promettant de ne plus recommencer. Elle avait été endurcie par chaque combat qu'elle avait eu la chance de mener et aguerrie par ses coéquipiers qui ne rataient pas une occasion de l’entraîner au combat.
Cependant, ce gars-là avait un petit quelque chose de déstabilisant.

Elle se sentait profondément vexée de la facilité avec laquelle il avait paré son attaque. Elle se débattis, outrée que l'on puisse ainsi la tenir en échec. Malheureusement, elle dû attendre qu'on la lâche pour pouvoir reculer de quelques pas, toujours en position d'attaque, penchée en avant et les deux pattes assez écartées pour lui donner un bon équilibre.
La jeune damoiselle n'était pas couplée d'une éducation poussée. En vérité, elle était totalement incapable de saisir de quelle race était la personne en face d'elle. Tout ce qu'elle savait, elle le devinait d'après ses vêtements, pompeux comme ceux des maîtres. Surement qu'il ne jouait pas dans la même cour qu'elle.

Toutes mes excuses, tu as l'air d'être une manticore. Une Fenrir ne se tiendrait pas comme ça. Tu n'as donc pas le don de parole je présume... Si c'est un combat que tu souhaites alors, je peux bien me défendre, mais ne me déçoit pas avec ta prochaine attaque.

Retroussant les babines, la Manticore grogna légèrement. S'il avait voulu la stimuler au combat, il n'aurait pu mieux faire que de sous-entendre que sa prochaine attaque pouvait, éventuellement, dans certaines circonstances mais pas celle-ci, le décevoir ! Non, rien que ça, c'était trop pour elle, qui croyait fermement en ses capacités.
Ainsi, même si la peur d'attaquer quelqu'un d'évidemment plus fort qu'elle la faisait trembler, sa fierté l'empêchait de s'arrêter là. Il fallait qu'elle lui prouve qu'elle n'était pas une petite combattante de rien ! Quitte à mourir en essayant.
Bon, c'est vrai qu'elle n'avait tout de même pas envie de mourir.

Dans son empressement, elle ne chercha pas à remarquer l'état d'esprit de son adversaire. Son cœur battait trop vite, propulsant un sang plein d'ardeur juste que dans le bout de ses doigts. Elle le sentait se faufiler sous ses tempes, créant dans sa tête une atmosphère propre à l'irréflexion. Le combat aurait donc pu se terminer sans qu'elle remarque qu'il n'avait pas l'air d'avoir envie de se battre... Mais quelque chose, comme un léger éclair de lucidité, le lui fit comprendre.
Elle ne céda pas pour autant.
Tant mieux, se dit-elle, peut-être abandonnera-t-il là portefeuille et montre en or pour pouvoir fuir le terrain. Après tout, n'y avait-il toujours pas son stalker à exterminer ? S'il arrivait maintenant, il risquait de détourner les talons au vu de l'agitation qui régnait dans ce lieu.

Elle ne pouvait frapper d'estoc, le sachant trop habile à parer ses coups. Sa seul solution était de frapper de taille, mais à une hauteur que sa main ne saura stopper. Être sûre de trancher la chair, uniquement pour se donner un peu d'avance, un avantage durant le combat.
Il fallait qu'elle vise les jambes mais elle craignait de se manquer car il s'agissait de tout miser sur ce coup.
Un peu trop paniquée pour réfléchir promptement, un peu trop stressée pour rester maître d'elle-même, il s'en fallut de peu pour qu'elle ne frappe sans savoir où elle tapait, comme une hystérique. Mais au dernier moment, elle réussi à se rattraper et donna plusieurs coups rapides en visant les mollets, priant intérieurement pour qu'il n'ait ni le temps, ni l'agilité de les esquiver. Si elle réussissait ainsi à se contenir de justesse, elle semblait pourtant d'après ses traits proche des furies mythologiques, les gestes vifs et le visage déformé par la cruauté du combat. Dans ses yeux, cependant, se lisait une peur sourde de perdre l'affrontement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1394

Feuille de personnage
Puissance:
40/100  (40/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Chikara Seichō
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Lun 21 Juil - 10:43

     Je pouvais observer mon adversaire de haut en bas, devant moi, dans la même position d'attaque. Un parfait équilibre était créé grâce à son placement de jambe et son corps légèrement penché vers l'avant. Elle avait eu un entraînement au combat à l'arme blanche, sinon, je ne pense pas qu'elle soit sortie de nul part en ayant les connaissances requises pour se battre au couteau. Néanmoins, il manque encore de longues heures de travail à donner des coups encore et encore, avec de nombreuses armes différentes, ça se voit, malgré qu'elle tienne fermement son petit couteau.
Suite à me remarque, je l'entendis grogner, mon petit doigt me dit que ça lui a donné envie de me prouver qu'elle est bien plus habile que ce que son premier coup m'a laissé penser. Après tout, c'est elle qui a attaqué, elle devrait donc avoir les capacités requises pour me tenir tête un minimum. Je vais voir qu'est ce qu'elle va me donner comme spectacle avant d'éventuellement répliquer à mon tour. Je la voyais, se préparer psychiquement à sa prochaine attaque, sa respiration était très rapide, pourtant l'effort précédent n'avais pas été monstrueux, c'est surement l'adrénaline, ou la peur, mais difficile d'avoir peur avec un regard aussi déterminé.
Elle plongea vers moi, assénant plusieurs coups rapides vers mes jambes. J'en esquivais un, puis deux, et un troisième en faisant quelques pas se comparant presque à des pas de danse synchronisés non pas avec la musique mais avec le rythme des attaques donnés par mon adversaire. C'est comparable car le mouvement du bras de va et vient pour frapper suit un tempo presque parfait pour ceux savant manier un couteau, et ici c'est le cas, seulement comme tout bon morceau musical, les percutions vont par deux groupes de quatre, le corps ne permettant qu'un groupe de quatre, je devais me concentrer la dessus. Malheureusement, j'ai perdu le rythme et ai fait un faux pas. La lame déchira ma chair sur le côté intérieur de mon mollet gauche. Je laissa échapper un petit souffle de douleur. A l'inverse, heureusement pour elle que je suis fair-play et que j'ai décrété uniquement me défendre sur son attaque, mais en plongeant ainsi, et particulièrement au dernier coup, elle s'était totalement déséquilibrée. Son bras m'était peut-être hors d'atteinte, mais pas sa tête, penchée de cette manière, j'aurais pu tout bonnement appuyer dessus, elle se serai retrouvée couchée au sol le bras tendu vers l'avant sans que je ne me sois plus fatigué que ça. Mais, je reste fair-play. Je fis un petit bond vers l'arrière, et jetais un oeil à ma jambe, elle commençait déjà à cicatriser doucement, ça n'était trois fois rien. Mon pantalon par contre, ne cicatrisait pas, peu importe, j'en ai d'autre.

C'était un joli coup, je dois l'avouer, j'ai perdu le rythme et voila ce qui arrive. Mais fais attention à ton équilibre, tu la laissé au dépourvu en te focalisant principalement sur tes coups. Négliger totalement sa défense pour tout tenter dans l'attaque n'ai jamais source de victoire, souviens toi en.

Je n'allais pas la tuer, tout du moins, tant qu'elle ne m'est pas ma vie sérieusement en danger, je n'en ai pas le moindre intérêt. Je ne ferais que la neutraliser ou la laisser s'épuiser elle-même avant de partir.

Tu veux me montrer d'autres de tes techniques de combat ou je t'attaque à mon tour ?

C'est vrai que ça n'était pas très orthodoxe de demander à quelqu'un qui essaye de vous blesser voire vous tuer si vous pouvez l'attaquer, et puis c'est aussi très vexant pour l'adversaire qui se sent mépriser du coup. J'espère que ça ne va pas trop l'énerver sinon elle risque de m'attaquer de nouveau de front mais sans réfléchir, juste par la colère, et c'est à ce moment précis que l'attaquant se met le plus en danger lui-même et tout seul. Attention à ce que tu vas faire jeune manticore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1350

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Manticore
Hui Ying
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Lun 28 Juil - 17:08

     Hui commençait à avoir le sang qui lui montait à la tête. C'est plutôt simple : elle s'énervait. Jamais quelqu'un ne l'avait autant humilié en ne se défendant pas, en ne faisant qu'esquiver. Elle perdait petit à petit le contrôle d'elle-même, une fureur canine la guidant. Ses coups devenaient alors beaucoup plus rapprochés et moins précis. A cet instant, elle ne se retenait plus et grognait à tout va, à bout de souffle qu'elle était à cause de ses efforts vains.

C'était un joli coup, je dois l'avouer, j'ai perdu le rythme et voila ce qui arrive. Mais fais attention à ton équilibre, tu la laissé au dépourvu en te focalisant principalement sur tes coups. Négliger totalement sa défense pour tout tenter dans l'attaque n'ai jamais source de victoire, souviens toi en.

Elle s'arrêta net, reculant allègrement de plusieurs bonds et le fixa, outrée d'une telle insulte tout autant que surprise d'un tel conseil. C'était étrange de tomber sur quelqu'un comme ça. Il lui rappelait vaguement... Non, y repenser est une mauvaise idée.
L'amazone ne savait comment réagir. Il lui fallut quelques secondes avant de se décider, durant lesquelles elle écoutait placidement ce que l'étranger lui racontait.

Tu veux me montrer d'autres de tes techniques de combat ou je t'attaque à mon tour ?

Eh bien. N'avait-il pas statué lui-même qu'elle ne pouvait pas parler ? En guise de réponse, Hui lâcha son arme. Elle la laissa tomber, là, comme ça, et manqua de s'écharper la patte arrière en le lâchant si près de son pied.
Inutile de se battre contre quelqu'un qui ne la prend pas au sérieux. Mieux valait tenter de s'en faire un allié ou finir les choses là. Hui n'étant pas franchement sociable, elle préférait de loin la seconde solution qui lui permettrait de mieux s'occuper de son stalker par la suite. Elle aurait pu aussi demander de l'aide d'une manière ou d'une autre mais sa fierté en avait tellement pâti dans ce quart d'heure qu'elle ne s'en sentait même pas capable.
Elle gardait tout de même un œil sur son couteau, des fois qu'il tente de l'attaquer.
C'est à ce moment-là qu'elle entendit un bruit. C'était le bruit d'un pas qui se rate à être discret. La demoiselle sursauta et se retourna -le bruit venant de derrière elle-. Elle aperçut s'approchant, menaçant, le stalker qu'elle avait tant essayé de prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1368

Feuille de personnage
Puissance:
30/100  (30/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Diclonius
Isamine Walker
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Lun 28 Juil - 18:07

     Chacun de ses pas l'enfonçait plus profondément dans les ténèbres. Au rythme des battements de son cœur s'écoulaient de funestes pensées. S'il est très facile de perdre la raison, il est d'autant plus dur de la ressaisir.
Isamine ne savait plus vraiment qui il était, il ne savait plus vraiment ce qu'il faisait non plus. Pourquoi avait-il été crée ? Ramené à la vie ? Maintenant les souvenirs de son passé, de son décès, revenaient petit à petit. Il voyait son corps transpercé de cette immense épée, il se voyait mourir et cela le réveillait la nuit en sueur. Il tentait de comprendre, de savoir où étaient passées toutes ces années où il s'était trouvé mort.
Il regardait, hébété, les yeux sombres et la bouche tristement close, le sceau dans le creux de son dos qu'il parvenait à apercevoir à l'aide d'un miroir. Il voyait le logo d'Hémato et il frémissait. Dans sa tête, doucement, il saisissait qu'il n'était pas lui.
Un clone, quelque chose comme ça.

Mais pourquoi se rappelait-il alors d'Isamine ? Pourquoi se rappelait-il qu'il était lui ? Pourquoi le croyait-il ? Son cœur se serrait et il jurait doucement entre ses dents, froissant de ses doigts une lettre censée tout expliquer mais qui n'avait fait que le jeter dans un désarroi sans nom.
Dans cette détresse, il s'était, à défaut de meilleure cible, stupidement jeté sur la première contre qui sa colère s'était instauré. L'hybride, une Manticore, l'avait si magistralement éjecté de sa chambre d'hôtel, une nuit où il n'avait nul part où dormir, qu'il avait conçu à son encontre une forte envie de vengeance.
Au fond il était bien conscient que ce n'était qu'un cruel divertissement et que cela ne l’amènera à rien. Il faisait ça pour calmer ses nerfs à vif, sa conscience qui le détruisait de n'avoir pas encore pu accomplir sa véritable vengeance. La raison pour laquelle il respirait à l'instant même.
Isamine n'est pas un type-combattant. A vrai dire, il manie mieux les aliments en cuisine qu'il ne manie les épées. Mais ce coup-ci, il avait fait une exception. Il se doutait bien que rester désarmé était mauvais pour lui, alors il avait subtilisé une lourde épée au cas où il devait se battre. Puis il avait commencé à harceler Hui.
Le jeu, d'abord amusant, avait fini par devenir une routine fatigante. Il s'en ennuya. Enfin, il y eut ce jour. Alors qu'il s'apprêtait à abandonner la traque -la liquider, tout simplement, dans son sommeil-, elle changea la coutume.
Elle avait totalement disparue.

Peu stupide, il ne bougea pas de sa cachette. Elle fini d'ailleurs par se montrer... Ainsi qu'un autre individu.
Mais ils étaient trop loin pour qu'il puisse entendre quoi que ce soit. Contrairement à Hui, il n'avait pas été assez naïf pour se cacher dans le lac d'obsidienne et s'était posté bien plus loin, en dehors de la zone réfléchissante. D'abord intrigué, il tenta de saisir ce qu'ils faisaient... Ils se... Battaient ? La création d'Hémato haussa les épaules. Bien, qu'ils s’entre-tuent. Ça lui épargnera du travail.
Mais la situation s'éternisa et il commença à douter que les deux êtres se tuent jamais. Il se décida alors à intervenir et sorti son épée de son fourreau, marchant d'un pas déterminé vers la Manticore.

- Laisse-la moi, veux-tu ? Tels furent les propos qu'il lança à celui qui l'avait rejoint. Elle et moi, nous avons quelque chose à régler. Quelle fut désarmée n'était qu'un avantage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1394

Feuille de personnage
Puissance:
40/100  (40/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Chikara Seichō
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Mar 29 Juil - 0:07

     Suite au conseil que je lui avais demandé et ma petite proposition bien qu'un brin sarcastique était plutôt sincère, elle changea totalement de comportement, instantanément. Je ne comprenais pas bien pourquoi d'ailleurs, elle qui avait l'air si bestiale dans son envie de combattre, d'écraser son adversaire, pourquoi lâchait-elle son arme et abandonnait-elle sa position de combat ? Je l'avais entendu grogner, j'ai vu son regard de haine ne demandant que la soumission voire la mort de son adversaire. Pourquoi tant de convictions et puis plus rien ? Je ne l'ai pas attaqué, qu'est ce qui la fait réagir ainsi ? Quelles sont ses raisons ? S'agissait-il d'une simple manticore ayant ressenti la besoin d'attaquer pour un objectif éphémère ? Je ne saurais dire moi-même, mais j'étais clairement déçu par son relâchement immédiat, je ne voulais lui faire aucun mal, juste lui montrer qu'elle pouvait s'améliorer. Bon c'est vrai que ça n'est pas très orthodoxe d'agir ainsi envers quelqu'un qui essaye de vous tuer, mais si je peux encore servir à quelque chose, que ce soit bon ou mauvais, ça n'est pas grave, autant le faire. Maintenant qu'elle se trouvait totalement à ma merci, je ne pouvais pas l'attaquer, ça n'aurait pas été juste, elle s'avoue vaincu, je dois le respecter. Un bon guerrier sait quand il faut battre en retraite.
Seulement en un instant, des bruits attisèrent sa méfiance, et il ne s'agissait en aucun cas de moi. Cela venait de derrière elle, un homme assez grand, s'approchait, une épée longue à la main, dégainée et pas pour rien apparemment...

- Laisse-la moi, veux-tu ? Elle et moi, nous avons quelque chose à régler.

Un bien autre étrange personnage qui semblait si sûr de lui, il dégageait un sentiment de puissance qu'il se fournissait à lui-même mais le charisme ne l'accompagnait pas malheureusement, il faisait faible allure tout sec qu'il est avec son épée mal tenue...

Je ne sais pas quelles sont non plus les raisons qui te motivent à la provoquer en duel, mais si cela doit se dérouler devant moi, laisse la reprendre son arme, aussi petit soit elle, ce sera déjà un peu plus équitable. Mais cela a-t-il un rapport avec moi pour avoir été embusqué de la sorte ?

Après tout, autant demander, peut-être qu'il sait quelque chose de tout ce qu'il se passe par ici ce soir. Savoir si c'était réellement moi la cible de tout se raffut, et aussi si c'était des intentions sérieuses qui les animaient, car je ne savais pas pour le moins du monde pourquoi je devais être percé ici même ce soir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1368

Feuille de personnage
Puissance:
30/100  (30/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Diclonius
Isamine Walker
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Jeu 31 Juil - 14:53

     Isamine pressentait qu'il n'avait pas fait forte impression, ne serait-ce qu'au regard que lui accorda l'inconnu. Cela, cependant, ne le touchait guère. Seul comptait ce besoin irrépressible de tuer, sensation semblant presque le dévorer de l'intérieur et face à laquelle il ne pouvait décidément pas lutter.
Malgré tout, plutôt que de suivre à la lettre les plans de celui qui l'avait amené là, le Diclonius préférait de loin agir à sa guise, prenant tout le temps de peser le pour et le contre d'obéir ou non à un parfait étranger qui se disait son protecteur. Voici la raison pour laquelle il était tant agressif, sachant qu'il devait tuer mais n'arrivant pas à savoir qui tuer.
Son cerveau était plus embrouillé qu'un plat de spaghetti dépourvu d'huile quelconque et bien malin aurait été celui qui aurait pensé à profiter de cette faiblesse pour le manipuler décemment.

- Je ne sais pas quelles sont non plus les raisons qui te motivent à la provoquer en duel, mais si cela doit se dérouler devant moi, laisse la reprendre son arme, aussi petit soit elle, ce sera déjà un peu plus équitable. Mais cela a-t-il un rapport avec moi pour avoir été embusqué de la sorte ?

Un rictus naquit sur son visage crispé. Engager les conversations ? Quelle drôle d'idée ! Il n'était ici que pour en finir avec ce petit jeu qui l'avait tant distrait. Avant que l'ennemie n'ait émis le moindre mouvement, il fonça sur elle et tenta de lui transpercer la main avant qu'elle ne puisse reprendre son arme.

- Tu te trouvais-là au mauvais moment, point barre. Lâcha le déboussolé sans détourner le regard de sa victime. Et ce qu'elle m'a fait ne te regarde pas ! ...A moins que... Tu n'ai dans l'idée de la défendre ? Il avait un air suffisant, de ceux qui agacent profondément. Quelque part, oui, ce n'était pas sa faute, mais d'une autre, il faut bien avouer qu'il cherchait à provoquer. Un second combat ne le dérangeait pas. A vrai dire, dans l'état même où étaient les choses, mourir ne le dérangeait pas non plus tant qu'il calmait ces saloperies de pulsion... Il avait besoin de voir du sang perler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1350

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Manticore
Hui Ying
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Jeu 31 Juil - 19:23

     Un coup d'épée dans la patte, ça ne fait jamais du bien ! Hui eut le temps d'expérimenter la chose par elle-même. Qu'à cela ne tienne ! Elle récupéra son arme, un couteau bien sage face à une si grosse épée, de l'autre main, serrant les dents pour ne point exposer publiquement sa douleur.

Elle s'était retournée net quand elle avait entendu ces bruits de pas. Récupérer son arme avait été son premier réflexe mais... Trop lent, décidément. Elle se haït férocement pour ça. Maintenant, non seulement elle était blessée mais en plus sa main principale était fichue. Suite à l'attaque, elle avait reculée rapidement, retirant l'épée de la plaie par la même occasion.
Hui était désormais proche de l'espèce-maîtresse-qui-parlait-bizarrement et n'avait d'autre choix que d'espérer une quelconque trêve pour mettre à terre le stalker. Ah ! Si elle avait pu parler, elle aurait pu en raconter de belles ! Mais muette comme une carpe, elle était drastiquement désavantagée lorsqu'il s'agissait d’amener un allié potentiel dans son camp. La jeune voleuse lui lança un regard empli de nervosité, signifiant quelque chose comme 'allez, tu ne vas pas le laisser déblatérer comme ça ? Aide-moi à le latter et je te tiens pardonné des insultes que tu m'as proférées peu avant !'

Dans tous les cas, elle n'allait pas attendre qu'il fasse son choix ! D'un côté car ça allait prendre trop longtemps et de l'autre car ça laissait à l'autre imbécile tout le loisir de le monter contre elle. Mieux valait prendre le risque d'attaquer sans allié qu'avec deux ennemis.
Elle avait tenté un pas simple sur le côté, pour essayer d'avoir celui aux cheveux cyan par surprise pendant qu'il monologuait, mais il la suivait du regard, ce qui hérissait désagréablement ses poils.
Restait en option une attaque frontale ou... Attendre qu'il attaque le premier, mais ça, il n'avait pas l'air décidé à le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1394

Feuille de personnage
Puissance:
40/100  (40/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Chikara Seichō
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Ven 1 Aoû - 11:52

     Il n'avait absolument pas respecté ce que je lui ai demandais poliment, aucune règle d'un duel à l'équitable n'a été correctement établies par le jeune aux cheveux bleus. En plus de cela, il touche la jeune Manticore, qui n'a pas eu le temps de ramasser son arme, celui lui laisse un sacré handicap quand même !
Elle se projeta près de moi après s'être fait transpercer la main, à ce que je vois, c'est douloureux et ça ne guérit pas immédiatement, c'est vrai que j'ai une chance la dessus. Je regardais ensuite le type aux cheveux bleus, le fixant d'un regard noir, se voulant annonciateur de mauvaise augure.

Tu n'as pas su respecter la seule règle que je t'ai imposé, à toi de payer le prix qu'il en coûte.

Il tenait son épée de ses deux mains, le garde presque contre son abdomen, la lame droite vers nous, légèrement penché vers l'avant, pieds écartés, la position de son corps n'est pas mauvaise mais il tient mal son arme. Je me lançais à mon tour dans sa direction, en quelques bonds j'étais déjà à sa hauteur, je passais à droite de sa lame en glissant contre, posant ma main gauche dessus et profitant de l'inertie ainsi que de la vitesse pour pousser l'arme contre lui, s'il ne réagit pas assez vite ou qu'il n'a pas assez de force, il se retrouve avec la garde enfoncée dans le ventre, pas de quoi tuer mais suffisamment douloureux pour mettre quelqu'un à genou pendant les cinq minutes qui suivent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1368

Feuille de personnage
Puissance:
30/100  (30/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Diclonius
Isamine Walker
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Mar 5 Aoû - 9:24

     Ah ! Il était donc un de ceux-là...
Planqué la plupart du temps sous des prothèses hybrides, à tailler ses cornes pour qu'elles ressembles à des cornes d'Ushi, Isamine restait néanmoins haineux de l'espèce toute entière, mais pas plus qu'il ne haïssait le reste du monde. Totalement déboussolé, il voyait des ennemis partout et aurait combattu la terre entière si cela aurait pu lui apporter un peu de paix.
Malheureusement pour lui, il y croyait dur comme fer, que ça pouvait lui apporter la paix.

Alors, quand le Lycanthrope se mit du côté de la Manticore, il esquissa un sourire diabolique. Alors il était donc un de ces fanatiques amis des esclaves ? Quelle honte ! Il allait l'exterminer et en faire de la pâtée pour chien !
Cependant il était rapide, très rapide, et Isamine n'eut le temps de réagir que lorsqu'il se rendit compte que son épée allait lui foncer dessus. A ce moment, il n'eut qu'un réflexe : Lâcher l'épée, esquiver sur le côté.
Il recula de quelques pas et... Son épée lui revint dans la main. Avant de se présenter aux deux êtres, il avait tout simplement relié un fil de nylon du pommeau de son épée à son poignet. D'un autre côté, si elle lui était fermement arrachée, le pauvre risquait de perdre la main. Il n'hésita pas et revint à la charge, chercher à frapper de taille le flanc de son adversaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1350

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Manticore
Hui Ying
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Sam 30 Aoû - 9:36

     Il... La défendait ? En un sens, c'était génial, en un autre, humiliant. Mais voilà, Hui avait mal à la main et se battre de sa main la moins habile l'aurait désavantagée. Dans tous les cas, cet épéiste n'avait de cesse de la surprendre. Elle esquissa un sourire amusé avant de prendre part au combat également.
Foncer dans le stalker n'aurait pas été de grande utilité, elle n'aurait fait que se cogner la tête à l'un ou à l'autre ! Aussi se plaça-t-elle légèrement en retrait, décidée à attaquer une fois l'attaque achevée. C'était un peu frustrant mais à moins de chercher à croche-patter le stalker, et donc de risquer que son allié temporaire se fâche, lui qui avait l'air tant à cheval sur un combat honorable... La jeune Manticore ne voyait pas que faire d'autre.
Lorsque son protecteur mena son attaque, elle crut bien le combat déjà terminé. Mais le stalker semblait fort à l'esquive. Aussi, lorsqu'il récupéra son arme, elle ne laissa pas le temps à la surprise et lui fonça dessus pendant qu'il retournait à l'assaut de Chikara. Elle réussit ainsi à lui planter sa lame dans l'épaule, mais cette dernière resta prise dans l'os, pas moyen de la dégager avant de se prendre un coup d'épée ! Hui, néanmoins, ne démordait pas. Elle avait perdue son arme une fois, elle ne la lâchera pas une seconde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1394

Feuille de personnage
Puissance:
40/100  (40/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Chikara Seichō
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Sam 30 Aoû - 23:25

     Je pus remarquer avec assez de surprise que notre agresseur avait choisi d'esquiver en lâchant son arme. Chose étonnante à première vue, mais qui me fit comprendre qu'il était quand même malin en observant son épée revenir à lui d'un mouvement de bras. Un simple fil qui reliait son bras à son arme lui permettait se petit tour de passe-passe plutôt utile. Mais tout de même limité puisqu'une fois utilisé, celui-ci était connu de ses adversaires. Enfin, j'avais du coup tout mon temps pour le voir prendre son épée et tenter de m'asséner un coup de flan. Le plan ? Une attaque de front en plongeon droit jusqu'à lui, de cette manière je vais passer au dessus de son épée, et vu la largeur qu'elle fait, il ne pourra pas la faire pivoter dans le mouvement, trop lourde et trop de résistance avec l'air. C'est ça de penser que seule la taille compte dans tout les domaines. Avant de pouvoir me lancer, j'entendis un déplacement venant d'à côté de moi et vis surgir la manticore qui se jeta sur l'agresseur, ne lui laissant pas le temps d'esquiver cette fois puisque son coup était parti. Un jet de sang fut projeté sur le sol. En face, quelques gouttes tombaient. J'étais surpris de l'attaque suicide mené par la jeune femelle. Un peu interdit sur le moment, je la regardais, le flan tranché, son couteau pris dans l'épaule du type à la grosse épée dont l'expression de douleur se dessinait petit à petit sur son visage. Pas le temps d'attendre de savoir ce qui va se passer, elle vient de se jeter sur l'épée, et maintenant qu'il ne bouge plus et n'a pas l'air dans son assiette, je peux me lancer.
Résultat, je me jette à mon tour sur lui, passe derrière son épée et lui assène un coup puissant au visage. Si avec ça il n'est pas assommé, c'est qu'il en a reçu des belles pour son éducation !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1368

Feuille de personnage
Puissance:
30/100  (30/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Diclonius
Isamine Walker
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Sam 27 Sep - 20:08

     
[il a le crâne très très solide Very Happy mais t'as du lui faire une sacrée commotion]

Isamine pestait, la douleur se faisait grandissante. Après s'être pris ce coup d'épée dans l'épaule, enfin, de s'être carrément fait démonter l'épaule, il avait évidemment plus de mal à tenir sa lame. Son bras débile ne servait désormais plus à rien et il dû pallier avec l'autre bras pour pouvoir frapper la manticore. Il avait donné un coup de taille bien méchant, de quoi lui faire sortir les entrailles et jubilait d'avoir ainsi pû allégrement frapper. Cela aidait un peu à calmer son mal.

Il voyait rouge. Petit à petit, d'anciens réflexes revenaient, de ceux qui se nourrissent de sang et de haine. Le petit Isa n'était pas à un membre près et son bras aurait bien pu tomber qu'il ne dira désormais rien. Il tenta d'attaquer le lycan mais celui-ci eut la malchance de l'esquiver, ne serait-ce que pour lui asséner un sacré coup en plein milieu du pif. Son nez se disloqua sous le choc et le diclonius valsa au loin dans une gerbe de sang.

Des images flashaient à travers ses yeux sous un sempiternel décor rouge. Des combats, des meurtres. Il gémit et convulsa. Il fallait qu'il réussisse à se relever ! C'était obligatoire ! Il allait mourir sinon !
Il était pâle de terreur et son corps refusait de lui répondre. Ni bras, ni jambes pour bouger, tout était inutile, assommé. Son cœur, pourtant, battait la chamade au point de transporter un sang vicié jusqu'à ses oreilles qui bourdonnaient alors. Car il ne pouvait réaliser ce qui se passait autour de lui, son ouïe, sa vue et son odorat lui ayant été enlevés, il paniquait, apeuré. Il ne voulait pas mourir, non ! Pas maintenant ! S'était-il seulement vengé ?
Avait-il seulement réussi ce pourquoi...

Ce pourquoi...
Sa main valide était crispée mais il ne la sentait même pas. Il était misérable, là, au sol, respirant péniblement, s'étouffant dans son propre sang. Et car sa raison était brouillée, il ne tarda pas à sombrer dans de plus amples ténèbres.

Ce pourquoi...
Il avait été ramené à la vie ?
Des rires enfantins perlaient tels des gouttes de pluie autour de lui. Il lui sembla un instant être de retour dans cette époque adorée où son maître prenait le plus grand soin du jeune garçon qu'il était alors. Cette époque où il n'y avait pas de haine, où il n'y avait que Lui. Avant que tout s'effondre.
Il s'accrocha à ce fantasme, car il lui fallait bien une hallucination qui l'aiderait à tenir le coup. Il s'y agrippa avec toute la force des mourants et convulsa une nouvelle fois. Le visage d'Allen... Quelques instants seulement !
L'être jeté au sol se mit à rire hystériquement. Il ne savait plus s'il était encore éveillé tant la douleur était diffuse. A vrai dire, il pouvait très bien être en train de délirer. Il roula sur le côté, toussant du sang qui s'écoulait à flot de son nez brisé, incapable de se relever, incapable de bouger ni même de comprendre ce qui lui arrivait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1350

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Manticore
Hui Ying
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Sam 27 Sep - 20:49

     Salopard ! Il l'avait blessée !
Instinctivement, elle porta sa main sur sa plaie béante, tentant d'en contenir quelque chose d'affreusement gluant qui tentait de s'en échapper. Non, pas maintenant ! On ne parait pas faible pendant un combat !
Hui serait bien retournée à l'assaut mais, il faut l'avouer, il n'y avait plus grand chose à faire. A vrai dire, l'agresseur était totalement dégommé. Merci au lycanthrope, il s'était pas mal débrouillé... Mais qu'est-ce que le stalkeur faisait comme bruit...!

C'était totalement compliqué de réfléchir à un garrot dont il faudrait trouver le tissu tant que le stalkeur riait. Cependant, Hui n'était pas totalement stupide. Elle finit par se décider à retirer le peu de tissu qui faisait le haut de sa tenue pour le nouer autour de son ventre. Ca faisait un mal de chien mais il fallait que ça tienne... Au moins le temps de rentrer auprès de la bande.
Elle s'approcha de son agresseur cornu et posa sa chaussure sur son ventre. Et si elle lui faisait la même blessure, là, juste au niveau du flanc ? Hmm...

La manticore n'avait jamais eu à haïr sérieusement mais le comportement du diclonius l'avait exaspérée. Jamais personne ne s'était permis de la maltraiter ainsi ! Elle devrait le faire périr lentement, petit à petit... Comme cette épaule ! Regardez cette épaule, il suffirait de forcer un peu avec le pied pour lui arracher le bras ! Devait-elle le faire ? Ou alors valait-il mieux être honorable et l'achever rapidement ? Car hors de question de le laisser s'en tirer à si bon compte ! Pour l'enfer qu'il lui avait fait vivre durant tout ce temps, à l'espionner, à jouer avec ses nerfs... Elle hésitait copieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1394

Feuille de personnage
Puissance:
40/100  (40/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Chikara Seichō
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   Dim 28 Sep - 14:55

     Un coup d'une puissance flagrante avait pu balayer l'agresseur. Il s'était tout bonnement envolé puis écrasé au sol par la chute. Son visage saignait tellement, son épaule paraissait méconnaissable, il était clairement dans un sale état. Il n'avait plus rien d'hostile, et le tuer ne m'aurait rien apporté de plus. Je rangeais donc mes mains sur lesquelles coulait un peu de son sang dans les poches de mon manteau. Je me tournais vers la manticore bien amochée elle aussi, mais que serait un combat si personne n'était fatigué ni même blessé ?... C'est le principe même des guerres, tuer pour tuer, avec une raison particulière ou non. Je n'avais aucune notion de médecine, mais je me doutait que sa plaie pouvait mettre sa vie en réel danger. Le soucis c'est qu'il n'y a pas d'hôpital à moins de plusieurs bornes d'ici et que si elle tient jusqu'au prochain en partant maintenant c'est qu'elle doit avoir de la chance. Je fus quand même assez surpris quand elle enleva ce qui lui servait de haut pour essayer d'empêcher un peu le sang de sortir. Je détournais le regard, je n'avais plus l'âge de rester les yeux fixes avec une expression de benêt sur la poitrine d'un être féminin. Même si ça ne me laisse pas sans effet tout de même.
Le type au sol se mit à rire. Ce n'est qu'un détail mais il expliquerait bien des choses, notamment pourquoi il s'est mis à attaquer de simples gens, tels que nous sommes, mais aussi son état mental. Il est fou, peut-être, je ne suis pas sûr. Ses blessures peuvent lui faire perdre la raison aussi mais bon, il n'est plus qu'un morceau de chair gigotant sur ce sol de cristal et de pierre. C'est un bel endroit pour mourir, je comprend pourquoi j'y ai pensé quand je suis parti de chez moi.
La manticore s'approchait du blessé, le soumettant à sa personne par ce geste si stéréotypé, un pied sur le buste, ça déterminera toujours moralement l'issue des combats ce genre de petites mimiques qu'ont les combattants.
Je restait sur place, à contempler la scène, regardant à moitié dans le vague, à mi chemin entre la ce sentiment de culpabilité d'avoir tué un opposant et celui d'un profond soulagement.

Je n'ai plus qu'à vous souhaiter une bonne soirée, je n'ai plus rien à faire ici ce soir je crois bien. Fais attention à ne pas perdre trop de sang sur le chemin du retour belle manticore. Ce serai tellement dommage de mourir maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)   

     
Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre plutôt spéciale (PV Chikara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour une occasion très spéciale !
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Les Boucles de Spa (Spéciale de Saive)
» [RP] Une invitation spéciale
» Requète spéciale (PV: Sandor, Arménia, Sanzo, Yuna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ajasuu :: Cité du Feu :: Lac d'Obsidienne-